Bandeau inférieur

Contribution de l’Ancre à l’élaboration d’une stratégie nationale de recherche pour l’énergie

À la demande du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’Ancre a préparé une contribution à la Stratégie nationale de la recherche, en réponse au défi de société « une énergie propre, sûre et efficace ». Dans cette même optique, et toujours sur sollicitation du Ministère, l’Alliance a également proposé à l’ANR une hiérarchisation de ses priorités pour sa programmation 2014.

Ces documents dressent un constat sur les atouts et faiblesses du secteur énergétique français, faisant émerger cinq grandes priorités :

  • Priorité 1 : Accélérer les efforts de R&D sur les invariants des scénarios de transition énergétique (rôle croissant du stockage de l’énergie ou de l’efficacité énergétique par exemple).
  • Priorité 2 : Capitaliser sur les atouts compétitifs des filières actuellement majoritaires dans le bouquet énergétique national et sécuriser l’approvisionnement en ressources stratégiques.
  • Priorité 3 : Préparer les ruptures technologiques à fort impact potentiel sur la transition énergétique.
  • Priorité 4 : Mieux comprendre les comportements et développer des modèles de marché, favorables à la mise en œuvre des investissements nécessaires.
  • Priorité 5 : Favoriser l’émergence de concepts innovants pour l’énergie.

L’Ancre propose une série d’actions, dans le cadre de la Stratégie nationale de recherche, pour répondre aux enjeux. Pour une meilleure visibilité, celles-ci demanderaient à être accompagnées d’un aménagement spécifique de la programmation de l’ANR sur les quatre prochaines années.