Bandeau inférieur
5 juillet 2016 : Ancre intervient au colloque « Transition écologique : pour une interaction entre politiques publiques et recherches finalisées »

Participation de l’Ancre au colloque des 5 et 6 juillet 2016 organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (MEEM) sur « Transition écologique : pour une interaction entre politiques publiques et recherches finalisées »

L’occasion pour Nathalie Alazard-Toux du groupe programmatique « Prospective et économie de l’énergie » de l’Ancre de présenter, lors de la table ronde finale de la session « Construire un futur souhaitable », les travaux de prospective technico-économique réalisés par l’Alliance tant sur le plan national qu’international (« Decarbonisation Wedges » pour la COP21) et leur prise en compte par les pouvoirs publics dans le cadre des réflexions liées au Débat national sur la transition énergétique (DNTE) ou bien encore dans la Stratégie nationale de recherche (SNR) dans le domaine de l’énergie (SNRE). 

Rappelons que l’ensemble de ces travaux convergent, au-delà des questions récurrentes sur les capacités de financement des nouvelles technologies de l’énergie (NTE) et de l’évolution de la règlementation, sur l’importance de déployer de manière massive et avec une dynamique accélérée nombre de NTE pour atteindre, en complément de l’énergie nucléaire, les objectifs climato-énergétiques de la France à l’horizon 2050, appelant un effort de recherche et d’innovation accru dans la durée – incluant des recherches à bas TRL pour développer des innovations de rupture – pour en réduire les coûts et les rendre ainsi compétitives par rapport aux technologies classiques pour un déploiement rapide tant au niveau national qu’international.